Le jeudi 4 avril prochain* se déroulera la convention annuelle du GPCI au cinéma le SEL à Sèvres pour réunir exploitants, distributeurs et acteurs de l’industrie cinématographique autour d’une journée de réflexion sur la salle de cinéma aujourd’hui. Au programme : une table ronde animée par des invités de différentes filières pour aborder la place du digital et son importance dans son rapport à la salle de cinéma dans la conjoncture actuelle. Le GPCI, fort de son nombre d’adhérents dans toutes les régions, a choisi de mettre ce sujet primordial au cœur de ses démarches actuelles dans le but de familiariser au mieux les cinémas à ce type de pratique, indispensable aujourd’hui.

Depuis 1983 le GPCI soutient les cinémas indépendants dans toute la France en leur permettant une visibilité auprès des distributeurs et un accès facilité aux films. La vocation première de ce service résidant dans la pérennité des salles, souvent remise en question par leur position géographique et leur statut « d’indépendant » qui les isole et les affaibli. En regroupant ainsi les salles, ce n’est pas seulement leur mise à l’écart du réseau professionnel cinématographique qui est abolie, mais c’est également le travail des exploitants qui s’en trouve simplifié, de par la charge de travail que les négociations et l’obtention des films peut encourir.

C’est dans cette volonté d’aider au mieux les salles de cinéma que le GPCI a décidé depuis le début de l’année 2019 d’approfondir le service mis actuellement en place pour les adhérents. Tout en gardant la partie programmation, nous souhaitons en amplifier la portée et compléter cette collaboration par un accompagnement personnalisé, sur mesure et en adéquation avec les besoins de l’équipe du cinéma. Pour les salles intéressées, un devis est alors rédigé et détermine les actions précises devant être réalisées, à long ou court terme, sous forme de missions ponctuelles ou de prestations. Le GPCI propose une aide dans plusieurs domaines : le digital, le développement des réseaux sociaux et de la communication de la salle, l’organisation de soirées thématiques, la recherche de partenariat, l’animation et la médiation pour les événements, l’étude des publics et des enquêtes pour déterminer le paysage des spectateurs. Une liste non exhaustive, la salle décidant elle-même ce sur quoi elle souhaite une intervention, pouvant ainsi modeler autant qu’elle veut le service mis à sa disposition.

Cette aide se présente comme un outil, afin d’aider au mieux les salles à s’adapter aux moyens de communication actuels mais aussi et surtout comme une collaboration, le but étant d’accompagner, ensemble les salles vers le digital, dans un travail de compréhension, d’adaptation et de mise en pratique. Mais si le digital tient une place prépondérante, il ne sera toujours qu’un moyen et jamais une fin, la salle restant le cœur où bat le cinéma.

*Evènement sur réservation, pour tous renseignements, contacter : gpci.cecile@gmail.com

via GIPHY